Extrait : Guide pratique : Mesures du flux d’air dans les canalisations selon DIN EN 12599.

 

 

 

 

Introduction

A l’époque actuelle, nous passons la plus grande partie de la journée à l’intérieur. Pour cette raison, on installe des centrales de traitement d’air (CTA) censées créer un climat agréable à l’intérieur des bâtiments. La ventilation a une importance particulière dans ce contexte. Elle ne sert pas seulement à la mise à disposition d’air frais mais également à l’évacuation de substances indésirables, p.ex. à l’extraction d’une humidité excessive de l’intérieur d’un bâtiment. La garantie d’un renouvellement d’air suffisant et donc la détermination du débit volumétrique sont un élément important lors de la mise en service et du fonctionnement des installations CTA pour prouver leur qualité. La détermination fiable de la vitesse d'air dans les canalisations compte parmi les mesures les plus difficiles qu’un technicien en ventilation et climatisation doit réaliser.

Importance de la vitesse d’air

Selon le principe : « Plus vaut mieux que moins », les centrales de traitement d’air sont souvent exploitées avec des débits d’air trop importants. Ce régime excessif augmente les frais d’exploitation. La consommation d’énergie du ventilateur augmente car il doit faire circuler un plus grand volume d’air dans l’installation. Le conditionnement d’air (refroidir, chauffer, humidifier, déshumidifier) cause également des coûts qui peuvent être réduits lorsque l’installation est réglée correctement. De plus, un renouvellement d’air intensif produit souvent des phénomènes de courant d’air à l’intérieur et les personnes présentes se sentent mal à l’aise.

D’autre part, un débit volumétrique trop faible peut également être problématique. Les personnes présentes dans le local n’ont pas assez d’air frais à respirer. L’air intérieur est « usé » car il présente une teneur en CO2 trop élevée. Par ailleurs, des débits volumétriques faibles peuvent avoir une influence négative sur les conditions hygiéniques de l’installation : il y a un risque de formation de germes dans l’installation si l’air humidifié circule trop lentement dans la canalisation. Une installation CTA réglée correctement n’aide donc pas seulement à rendre le climat ambiant plus confortable mais aussi à économiser des coûts.

A demander ici

Help

Valeur manquante ou incorrecte
Confidentialité Accepte:Valeur manquante ou incorrecte
* Champ obligatoire

truee4b61e30e1abe0c3ac1370d02db42ad6a294ab8e
Confirmer
Un brouillon est disponible
Un brouillon est disponible
Plusieurs brouillons sont disponibles
Données de formulaire existantes
Formulaire envoyé
Revoir les messages de validation
L'opération n'a pas pu être effectuée
Confirmation

Contenu du Whitepaper :

  1. Introduction 
  2. Importance de la vitesse d’air
  3. Mesure correcte de la vitesse d’air
  4. Le bon lieu de mesure
    4.1. Profils d’écoulement dans la canalisation
    4.2. Distances des perturbations 
  5. Le procédé de mesure
    5.1. Méthode triviale
    5.2. Méthode de la ligne des centres de gravité
    5.3. Calcul du débit volumétrique
  6. Évaluation des valeurs de mesure
  7. Le rapport de mesure
Guide sur les mesures dans les canalisations