Comment éviter des erreurs de mesure?

Principes de la mesure du CO2

La mesure de la teneur en CO2 de l’air ambiant dépend des besoins de la personne qui réalise la mesure.
En général, on distingue deux différentes exigences relatives aux mesures.

  • Mesures stationnaires, donc en continu et éventuellement associées à la régulation d’une centrale de traitement d’air (CTA).
  • Mesures portatives, donc avec un appareil portatif pour une mesure sporadique à un lieu quelconque, p.ex.pour évaluer le lieu de travail.
testo-480-application-multifunction-005661-DE.jpg

Afin d’obtenir un résultat fiable de la mesure, il faut observer les points suivants:

  • Les poussières fines ainsi que la condensation influencent le chemin optique et donc la mesure.
  • Après le démarrage de l'appareil, le capteur observe une phase de mise en température d'env. 30 s.
  • En cas de modification de la température ambiante (changement de lieu de mesure, par ex. intérieur-extérieur), la sonde doit observer une phase d'égalisation de quelques minutes.
  • La concentration en CO2 dans le capteur nécessite un temps de réponse à l'air ambiant d'env. 60 s.
  • En général, le mouvement normal de l’air suffit pour garantir un mélange suffisant du CO2 avec les autres composants de l’air.
  • La teneur de l’haleine s’élève à env. 40 000 ppm de CO2. C’est pourquoi il faut éviter d’expirer directement sur la sonde ou en sa direction.