Extrait : Guide pratique : Thermographie dans le domaine du bâtiment

Introduction

Le changement climatique et l’augmentation des besoins en énergie, alors que les sources d’énergie fossiles diminuent de plus en plus, constituent l’un des plus grands défis mondiaux. Étant donné qu’une partie importante des émissions provient des bâtiments, des efforts particuliers sont nécessaires dans ce domaine pour atteindre les objectifs climatiques convenus au niveau international.

Une grande partie de l’énergie de chauffage est perdue par des murs, toits et fenêtres mal isolés. Une isolation efficace ne permet donc pas seulement d’économiser des frais mais protège aussi l’environnement par la réduction des émissions de CO2. La thermographie a fait ses preuves comme procédé de vérification de l’état réel des bâtiments et du potentiel d’économies d’énergie. Des points faibles cachés, voire des vices de construction, peuvent être détectés de manière non destructive et leurs causes peuvent être déterminées.

Thermographie des bâtiments

Conditions et exigences pour la thermographie extérieure.

Les conditions suivantes doivent être satisfaites pour une inspection thermographique de l’enveloppe extérieure d’un bâtiment : 

  • Un temps sec avec de basses températures est nécessaire pour réaliser correctement la thermographie extérieure.
  • L’enveloppe du bâtiment ne doit pas être humide suite à des précipitations : la thermographie extérieure n’est pas réalisable par temps de pluie, de neige ou de brouillard épais.
  • La vitesse du vent devrait être inférieure à 5 m/s (18 km/h).
  • Une différence de température d’au moins 10 à 15 °C entre l’intérieur et l’extérieur est requise sur une période d’au moins 12 heures.
Thermographie des bâtiments

Thermographie des bâtiments
  • L’inspection est donc réalisée généralement pendant la saison froide, le matin avant le lever du soleil – l’effet des rayons de soleil sur les surfaces extérieures, même pendant les heures précédentes, faussent les résultats.
  • Le diagnostic thermographique de dépôts frigorifiques par exemple y fait exception : la même différence de température nécessaire s’applique ici, mais dans l’autre sens, et les mesures sont donc réalisées pendant la saison chaude.
  • La thermographie de maisons à colombage constitue une autre exception et est généralement réalisée en été, car dans ce cas, on profite du processus d’échauffement et de refroidissement différent des matériaux. Dans ce cas, la thermographie est réalisée de manière idéale environ deux heures après le coucher du soleil.

Ce qui précède est un petit extrait. Voulez-vous en apprendre plus ?
Alors demandez tout de suite le guide pratique intégral.

Help

1249b4242834034475fe21e7ed2085f20e80dedd
Confirmer
Un brouillon est disponible
Un brouillon est disponible
Plusieurs brouillons sont disponibles
Données de formulaire existantes
Formulaire envoyé
Revoir les messages de validation
L'opération n'a pas pu être effectuée
Confirmation

Vous recevrez les contenus suivants :

  • Potentiel d’économies d’énergie : impulsions pour le secteur du bâtiment, les propriétaires de maisons et le climat
  • La thermographie comme instrument de mesure efficace dans le domaine du bâtiment
  • Conditions et exigences
  • Récapitulatif
  • Avantages de l’investissement
  • Caractéristiques techniques des caméras thermiques
  • Les caméras thermiques testo 871, testo 872, testo 875i et testo 885
Téléchargement du guide sur la thermographie