Téléchargez notre guide pour maîtriser la chaîne du froid.

1. Cadre législatif

« Trucs et astuces pour les denrées alimentaires soumises au respect de la chaîne du froid ».

La sécurité alimentaire ne peut être garantie qu'avec les bonnes connaissances. Pour vous aider dans cette tâche au sein de la chaîne du froid des denrées alimentaires, nous avons élaboré ce document à télécharger. Vous y trouverez entre autres :

  • Les standards, normes et directives les plus importants pour la sécurité et la qualité des denrées alimentaires
  • Les connaissances de base et d’application relatives aux méthodes et appareils de mesure

Enregistrez-vous maintenant pour le télécharger gratuitement.

Production de denrées alimentaires

Obligations des exploitants du secteur alimentaire

Qui est exploitant du secteur alimentaire ?

Est considérée comme exploitant du secteur alimentaire toute personne exerçant une activité en lien avec la production, le traitement ou la vente de denrées alimentaires.

Documentation :

Les exploitants du secteur alimentaire sont tenues d’apporter aux autorités compétentes la preuve de leur respect des exigences des règlements. Ils doivent garantir que les documents fournis sont toujours à jour et conservés pendant une période convenable.

Traçabilité :

Les exploitants du secteur alimentaire et de l’alimentation animale doivent pouvoir prouver quand, où et par qui les marchandises ont été obtenues, produites, transformées, stockées, transportées, utilisées ou éliminées.

  • Traçabilité en amont : traçabilité jusqu’au producteur d’origine, p.ex. la ferme.
  • Traçabilité en aval : traçabilité du fabricant jusqu'au magasin et donc jusqu'au consommateur en passant par les différents niveaux de transformation et de vente.

Respect de la chaîne du froid :

La chaîne du froid ne peut pas être interrompue pour les denrées alimentaires ne pouvant pas être stockées à température ambiante sans risque.

  • D'éventuels écarts (p.ex. lors des chargements et déchargements) ne sont autorisés que dans certaines limites (+3 °C au maximum) et pour de courtes durées.
  • La température doit être enregistrée dans les moyens de transport (p.ex. conteneurs) de plus de 2 m³ ou dans les entrepôts frigorifiques de plus de 10 m³.
  • Les appareils de mesure utilisés doivent être étalonnés à intervalles réguliers.

Formation :

Les exploitants du secteur alimentaire doivent garantir que :

  1. les employés manipulant les denrées alimentaires sont surveillés en fonction de leurs activités et formés et/ou initiés aux sujets relatifs à l'hygiène alimentaire.
  2. les personnes en charge de la mise sur pied et de l'application des règlements ou de la mise en œuvre des directives pertinentes ont été formées de manière appropriée à toutes les questions relatives à l'application de la méthode HACCP.
  3. toutes les exigences des prescriptions légales nationales quant aux programmes de formation des employés des différents secteurs agro-alimentaires sont respectées.

2. HACCP

Hazard Analysis and Critical Control Points
Analyse des dangers et points critiques pour leur maîtrise

Pourquoi HACCP?

L'objectif de ce concept est de minimiser les risques de maladies alimentaires. Les aliments doivent être plus sûrs pour les consommateurs. Pour savoir si les denrées alimentaires peuvent représenter un danger, il faut se poser les questions suivantes :

  • Le produit contient-il des ingrédients sensibles ?
  • Est-il destiné à des groupes-cibles sensibles (seniors, malades, nourrissons) ?
  • Y a-t-il des programmes préventifs ou mesures préventives prévues dans le processus de fabrication pour exclure ou minimiser les risques ?
  • Contient-il des produits de base pouvant se transformer en substances toxiques (champignons, spores, protéines) ?
     
Températures de développement de germes

7 principes de la méthode HACCP

Les 7 principes suivants doivent permettre la mise en œuvre efficace du système HACCP :

  1. Détermination des dangers pertinents (Hazard Analysis)
  2. Détermination des points de contrôle critiques (Critical Control Points)
  3. Fixation des limites (seulement pour les points critiques pour la maîtrise)
  4. Détermination et réalisation d’une surveillance efficace
  5. Détermination des actions correctives
  6. Constitution d’un dossier et documentation
  7. Détermination de procédures de vérification régulière (obligation de contrôle interne)


La méthode HACCP fait la différence entre les points critiques/points de maîtrise et les points critiques pour la maîtrise.

Les points critiques/points de maîtrise (CP)

sont, tout au long du processus de production, les postes pour lesquels il n'existe aucun risque sanitaire mais qui sont considérées comme critiques dans le processus, p.ex. les paramètres de qualité, le respect des spécifications, le marquage.

Les points critiques pour la maîtrise (CCP)

sont les points pour lesquels il existe très probablement un risque sanitaire important pour les consommateurs dans la mesure où ces points ne sont pas respectés ou maîtrisés, p.ex. processus de chauffage, refroidissement suffisant, surveillance des corps étrangers.
 

A demander ici

Help

9d2bcb161d79c5b57ed314514db3ca1b526441bf
Confirmer
Un brouillon est disponible
Un brouillon est disponible
Plusieurs brouillons sont disponibles
Données de formulaire existantes
Formulaire envoyé
Revoir les messages de validation
L'opération n'a pas pu être effectuée
Confirmation
Téléchargement du Whitepaper sur la chaîne du froid